Vous n’aimez pas le modèle de pull que votre cousin Gérard vous a déniché sur le net ? Ce n’est pas grave : si revendre ses cadeaux de Noël était encore un sujet tabou il y a quelques années, désormais c’est rentré dans les mœurs. On vous explique.

Les règles à respecter pour un échange de cadeaux

Si votre cousine Ursule s’est trompée de modèle de Vans, ce n’est pas la fin du monde. Choisissez les chaussures Vans (pour voir des modèles cliquez ici) que vous vouliez au départ en un clic ! Si le vendeur a mal conseillé votre cousin par alliance au 3e degrès sur la couleur de votre T-shirt DC Shoes (choisissez un autre modèle ici), échangez-le rapidement. De nombreux sites internet comme http://www.destock-sport-et-mode.com par exemple, proposent un retour possible sous 30 jours.

destock sport mode
Sur www.destock-sport-et-mode.com par exemple, on peut échanger sous 30 jours.

Mais pour cela, la première règle à respecter est celle de l’honnêteté : il va falloir avouer  que votre cadeau ne vous plait pas. C’est à cette seule condition que vous pourrez récupérer votre sésame pour l’échange : le ticket de caisse… Une fois que vous aurez le ticket en poche, vous avez 15 à 30 jours environ pour procéder à l’échange, donc évitez les heures de pointe et attendez quelques jours !

Si l’échange de cadeau de Noël n’est pas possible, il vous reste la solution de la revente ou bien même du troc sur internet. De nombreux sites de vente en ligne on construit un véritable business sur ce phénomène qui survient après les fêtes de fin d’année. Le Bon Coin (http://www.leboncoin.fr/) ou encore eBay sont quelques-uns des sites où vous pourrez revendre vos cadeaux.

Un conseil pour la revente ?  Estimez le prix de l’objet ou du vêtement au plus près et abaissez-le de 10% pour commencer. N’oubliez pas de mettre une photo du produit et de retirer votre annonce lorsque celle-ci n’est plus valide !

Si vous avez le temps devant vous, vous pouvez également attendre le prochain vide-grenier organisé près de chez vous.

Et sinon tournez-vous vers des associations ou des organismes caritatifs, qui après les fêtes font régulièrement appel aux dons.

Pourquoi il ne faut pas culpabiliser…

Près d’un français sur 3 avoue avoir déjà échangé ou revendu des cadeaux de Noël : donc inutile de culpabiliser ! Cette pratique est de plus en plus courante. Et cette solution vous permettra de ne pas stocker des choses inutiles au fond de vos tiroirs ou des vêtements qui ne vous plaise pas au fond de votre dressing !